Manger ses émotions

Avec un titre pareil, difficile de ne pas être tenté par une approche littérale. Bien évidemment, j’ai proposé d’autres concepts à l’éditeur mais c’est cette image qui à conquis l’équipe et l’auteure Guylaine Guevremont.
Avec l’aide de mon ami photographe Mauricio Garzon, j’ai élaboré cette image sous un angle très packshot, sans fioritures, pour ne délivrer qu’un seul message : manger ses émotions.