Lever de rideau sur Terezin

Comme dans son précédent roman Swing à Berlin, Christophe Lambert aborde la Seconde Guerre mondiale sous l’angle de l’art. Deux thématiques s’y entrelacent : le terrible quotidien du camp de concentration, et le travail de création littéraire, avec comme problématique de fond : un artiste qui accepte les concessions perd-il en intégrité ?